Théodore Botrel, le barde breton


Théodore Botrel est né à Dinan le 4 septembre 1868. Son père était breton et forgeron, sa mère, d'origine alsacienne était couturière.

Il passe son enfance en Bretagne au Parson en Saint Méen-le-Grand jusqu'à 11 ans et émigre avec ses parents à Paris. Adolescent, à l'école Saint Augustin, il rédigeait et distribuait un petit magazine tiré à plusieurs centaines d'exemplaires contenant des poémes, des monologues...
Il commence à travailler dans divers 'petits' métiers avant d'entrer à La Compagnie des Chemins de Fer de l'Ouest. En paralléle, il chante dans des Café-Concerts de Paris, et met au point son personnage de 'Barde Breton'. Bien qu'il se défende de faire de la politique, il adhère au mouvement de Paul Déroulède 'La Ligue Patriotique', et crée de nombreuses chansons nationalistes.

Sa première épouse Léna était d'origine alsacienne, elle décédera rapidement. Théodore Botrel se remaria avec Maîlisa, également d'origine alsacienne dont il eut deux enfants.

Il redécouvre la Bretagne pour des raisons de santé. Il doit suivre un traitement sur la côte Nord. C'est là qu'il découvre Paimpol et sa falaise.

Il commence au Chien Noir, engagé par Victor Meusy et rencontre un certain succés (le Chien Noir était un cabaret, émanation du Chat Noir, basé au Nouveau Cirque. Il ne dura que trois ans).

En 1895, il écrit 'La Paimpolaise' qui fut interprétée la première fois par Mayol à la Scala, et c'est le triomphe. Ecoutons là, interprétée par Théodore Botrel lui-même:
La chanson est initialement chantée par Mayol, mais elle fut reprise par presque tous les chanteurs de l'époque.

En 1907, il patrone la revue 'La Bonne Chanson', un mensuel dont Botrel dira "Pour l'Idéal, le Peuple et la Patrie...par la Bonne Chanson!". Cette revue fut tirée à 50.000 exemplaires.

Ses chansons sont principalement Folkloriques, patriotiques et religieuses. Elles sont réunies par thémes:

- Chansons de chez nous,
- Chansons en sabots,
- Chansons en dentelles
- Chansons de la fleur de lys,
- Chansons en dentelles
- Chansons pour Lison
- Chansons des clochers à jour
- Chansons de Jean-qui-chante
Sans compter les poésies, contes et légendes, les 'Coup de clairons. On compte plus de 400 chansons!

Il soutient les soldats de la guerre 14-18 en donnant de nombreuses représentations.

Il se retirera à Pont-Aven. Il décédera en 1925.

Botrel


 

La bonne chanson: Botrel

Il est parfois décrit comme étant un 'breton de Paris', dont le folklore est éloigné des sources véritables du folklore breton. A sa décharge, il a réussi à s'imposer sur les scènes parisiennes en mettant à l'honneur la Bretagne et son folklore. Pathé éditera de nombreux disques tels que ceux que nous avons archivés et numérisés:

1051 - La Paimpolaise (Botrel) - Chantée par Maréchal
2259 - Le petit Grégoire - (Botrel) - Chansonnette chantée par Charlus
4417 - Dors mon Gars (Botrel) - Chanté par Mercadier
4454 - Lilas blanc (Botrel) - Romance chantée par Mayol
4674 - La paimpolaise (Botrel) - Chantée par Marcelly
5155 - Le couteau (Th.Botrel) - Chanté par Th.Botrel
5155 - Par le petit doigt (Th.Botrel) - Chanté par Th.Botrel
5156 - Lilas blanc (Th.Botrel) - Idylle parisienne - Chanté par Th.Botrel
5156 - La cruelle berceuse (Th.Botrel) - Chanté par Th.Botrel
5157 - La paimpolaise (E.Peautrier) - chantée par Th.Botrel
5157 - Dors mon gars - berceuse bretonne chantée par Th.Botrel
5158 -Marie ta fille (Th. Botrel) - Chanson de noce - Chanté par Th.Botrel
5158 - Le fil cassé (Th.Botrel) - Chanson de noce - Chanté par Th.Botrel
642 - La Fileuse (Th Botrel) - Chanson bretonne chantée par Vaguet
4309 - Leur jour de Gloire (14 Juillet 1919) - Poème de Th Botrel
4309 - Pour nos morts, sonnez Clairons - Poème de Th Botrel
5084 - La valse de la délivrance (Th Botrel) - Valse Alsacienne chantée par Th Botrel
5084 - Les miracles d'Amour (Th Botrel) - Chanson nouvelle Chantée par Th Botrel

Le couteau

Retour à l'accueil