Pascal Hercé, artiste lyrique

et son spectacle 1900, Mesdames Messieurs / son CD

Ils ne sont pas courants, les jeunes professionnels du chant qui se donnent dans le répertoire 1900. Pascal Hercé mérite d'être découvert. Il a créé avec son pianiste , Pierre Bourteel son premier spectacle 1900, Mesdames, Messieurs, qui a surtout été joué en Belgique à cause de la proximité de l'habitation de Pascal avec la frontière. De La Belle Epoque Aux Années Folles se fera l'écho de ses spectacles auxquels j'espère vous aurez l'occasion d'aller.

Son CD

Jaquette CD
Pascal Hercé vient de faire paraître un CD avec vos titres préférés dont Fascination, Ah, c'qu'on s'aimait, Nuits de Chine, J'ai tant pleuré, Les roses de Picardie, Le chanteur des bois, Envoi de fleurs, La petite église,L'étoile d'amour, Le fiacre, des extraits de 'Ta bouche', ainsi que du 'Comte Obligado'. Passer commande à dlbeaaf ou directement à l'interprète
Jacquette Dos


Mais découvrons un peu plus l'artiste et son spectacle:

Le spectacle " 1900, Mesdames, Messieurs! "

Il a été donné en 2008 à Lille et Montpellier au printemps-été 2008 et en Octobre 2008 1900 à Limoges. Ce spectacle en deux parties est un récital de 18 chansons et airs d'opérettes créés ou écrits entre 1890 et 1930. C'est une évocation du café-concert et du cabaret d'artistes tels qu'ils existaient à cette époque.

Il faut dire que la seule règle restrictive qui s'est imposée lors de la sélection des titres est celle de l'élégance, et le spectacle s'en ressent. Le verbe y est parfois naïf, mais jamais indigent, certains couplets sont légers mais en aucun cas grivois. La formation musicale classique des interprètes garantit la bonne tenue vocale et pianistique du programme.

La première partie est consacrée à l'opérette. Un air d'opéra ouvre cependant le concert (Air de Siébel du Faust de Gounod) puis ce sont quelques airs de jeunes premiers de l'opérette classique (Monsieur Beaucaire, La Cocarde de Mimi-Pinson, Le Chant du désert...) avant de passer à l'opérette dite "moderne", sorte d'apothéose de la chanson légère (Ta Bouche! et Le Comte Obligado).

Dans la seconde partie résolument plus intimiste et à dominante sentimentale, plusieurs styles sont abordés à travers quelques chansons caractéristiques du café-concert: la chanson de charme (Reviens, Ah! ç'qu'on s'aimait...), les grandes valses populaires (Fascination...), la chanson coloniale (Nuits de Chine...), la chanson réaliste (J'ai tant pleuré...). Afin d'évoquer le cabaret d'artistes, il choisit d'y présenter par leur oeuvre quelques personnages du fameux Chat Noir. Chansons de Paul Delmet (La petite Eglise, L'Envoi de fleurs...), "répertoire de salon" (Les Roses de Picardie...), et bien sûr le répertoire de diseuses et d'auteurs par lequel se clôt le concert (Le Fiacre).

Le chanteur présente certaines chansons en livrant quelques anecdotes à propos de l'auteur, du créateur et - si besoin est - situe la période afin d'en bien comprendre le texte; la présentation n'excédant pas une demi-minute par numéro.

Le chanteur

27 ans à peine et un parcours déjà impressionnant. Qu'on en juge:

Formation

Il commence à chanter à 12 ans suite à la découverte d'un 78 tours de Fred Gouin chantant "Rêve de Valse". En 1997, ne manquant pas d'initiatives,il écrit à Wladimir Kojoukharov, le directeur de L'Opéra-Junior de Montpellier, et commence sa formation musicale et scènique trois fois par semaine. Il y participe aux spectacles et tournées: le premier projet, Regard d'Etoile, cantate profane de Kojoukharov se répétait alors pendant 9 mois et au bout de 3 semaines il était choisi parmi 120 gamins pour faire un solo et on lui proposait d'intégrer à l'issue du projet le Groupe Vocal Opéra-Junior, une sélection de 20 ados-adultes entre 15 et 20 ans. alors qu'il n'en avait que 12!

Cela signifiait pour lui monter des projets plus conséquents en soliste et suivre des leçons d'"atelier du répertoire" avec la directrice des études musicales des opéras de Montpellier. Mélodies, petits airs... et tout de suite, Véronique de Messager, Les Fables de la Fontaine de Lecocq, Les Chansons du Monsieur Bleu de Manuel Rosenthal...

Parallèlement il rencontre une pianiste qui lui propose de venir jouer Jack dans Rip... Bien qu'un peu agé pour le rôle, il n'avait que 13ans, il rentre dans cette petite troupe d'opérette. 5 à 6 ouvrages sur 8 mois de saison, pendant 3 ans.

Il quitte cette troupe pour créer sa propre structure, au départ pour être diffusé sur une petite radio locale, il enregistre Là-Haut! de Maurice Yvain: "Ce n'était pas parfait, mais on avait 15 ou 17 ans..." Il se lance dans les Mousquetaires au Couvent. C'était sa première mise en scène.

1999-2006 Etude du répertoire français auprès de Germaine Boulard. (Opérette, Opéra-Comique, mélodie). En 2000, il quitte l'Opéra-junior après avoir joué à l'Opéra-Comédie de Montpellier, Policino (Le Petit Poucet), opéra contemporain de Henze, dans le rôle du Père.

Pour la saison 2001-2003 Formation musicale de chambre auprès de Marie-Paule Nounou, directrice de l'Atelier de Musiques Anciennes de Montpellier, cours de technique vocale avec Brigitte Desnoues.

Depuis 2005-2006, classe de chant d'Annick My, Conservatoire National de Région de Lille (59), et il rejoint le Nord dans la classe d'art lyrique de Michel Ferrer, (professeur à l'Ecole Normale de Musique de Paris) à Wasquehal,

Pour l'anniversaire de ses 13 ans de métier, il prépare dans le cadre d'un atelier 'Ta Bouche' de Maurice Yvain.

Rôles:

Pascal s'est donné dans:

  • Opérette: La Belle Hélène, les Mousquetaires au Couvent, Véronique, le Pays du Sourire, La Chauve-Souris mais aussi Là-Haut, Ta Bouche...
  • l'Opéra: Carmen(Le Dancaïre), Faust (Siébel), Policino (Le père),

 

Pascal

Pascal Hercé

Ecoutons le accompagné au piano par Pierre Bourteel:

Fascination - initialement chanté par Paulette Darty - enregistrement 2008 (enregistrement spécialement dédicacé pour DLBEAAF ! Ingénieur du son Nicolas Derousseaux)

Envoi de fleurs ((Henri Bernard/ Paul Delmet) - 2008

Le Fiacre (Léon Xanrof) - chanté initialment par Yvette Guilbert - 2008 - Ingénieur du son Nicolas Derousseaux

Retour à la page d'accueil