La jolie boiteuse, Chansonnette créée par Mayol

Paroles de Briollet et Léo Lelièvre
Musique de Berniaux
Pour écouter la version de Charlus:

Pour lancer l'accompagnement: cliquez Ici

I
La fill' de ma concierge est un peu boiteuse,
Un' deux, un' deux! mais ça lui va bien,
Ca ne l'empêche pas d'être vertueuse,
Un' deux, un' deux, el-le va et vient,
Dans l'escalier il faut la voir trotter

Refrain
Elle a z-un rien qui cloche dans une quille
Il n'en manque pas beaucoup pour la faire marcher
N'en faudrait qu'un p'tit bout à la belle fille
Pour la remettr' d'aplomb et la rallonger.

II
Aussi pour lui fair'rallonger sa p'tit' jambe,
Un' deux, un'deux ! on l'envoie porter
Les journaux, chez un vieux monsieur pas ingambe !
Un' deux, un'deux ! qui demeure au premier,
Mais ce vieux-là
Ne le redress'ra pas.

Au Refrain

III
Au second elle'mont' chez un homme de lettres,
Un' deux, un' deux ! lui porter son lait ;
C'est bien le cas de dir' : boite aux lettres,
Un'Deux, un'Deux ! et qu'elle boite au lait.
Quand elle' descend,
Elle boite en fer blanc.

Au Refrain

IV
Au sixièm' reste un étudiant en méd'cine,
Un' deux, un deux ! elle l'a consulté.
et depuis quéqu'temps, on voit bien qu'la mâtine,
Un' Deux, un' deux ! s'est bien fait soigner,
Car à présent
Elle se r'dresse en marchant.

Dernier Refrain
Elle' n'a plus rien qui cloche, dedans la quille ;
N'y en manquait pas beaucoup, pour le faire marcher,
N'en fallait qu'un p'tit bout, à la pauvre fille,
Et c'est l'amour Méd'cin qui lui a donné.

 

Retour à la page d'accueil

 

/body>