Dalbret chante Le sous-marin, ou, La lettre d'un officier de Marine à sa femme.

Dès 1905, le gouvernement français se lance dans la construction de sous-marins de guerre. Une série de type Pluviôse voit le jour aux Chantiers Navals de Cherbourg DCN, qui sera suivie par une autre série de type Brumaire. En tout 9 sous-marins Pluviôse seront lancés: Pluviôse, Ventôse, Germinal, Floréal, Prairial, Messidor, Thermidor, Fructidor, Vendémiaire.
En 1914, lorsque éclate la 1ère guerre mondiale la France dispose d'une flotte de 46 sous-marins et submersibles aptes au combat. 28 autres sont en construction, dont 22 seront livrés entre 1916 & 1918. La flotte est divisée en 3 escadres basées à Cherbourg, Calais, et Brest.

Ces sous-marins lance torpille auront connus des sorts parfois tragiques, comme le Pluviôse.

Le sous-marin Pluviôse sombre avec ses 27 hommes d'équipage devant Calais le 26 Mai 1910 à la suite d'un abordage avec la malle de Douvres. Cet accident à marqué la conscience publique et ses victimes eurent droit à des funérailles nationales. Le président de la République lui-même, Armand Fallière y participera, accompagné du président du Conseil, du Ministre de la Guerre, et de 80 sénateurs et députés. Le nom de son commandant, le lieutenant de vaisseau Maurice Callot, a marqué la postérité. Un monument à Calais a été érigé en souvenir de cette tragdédie.

D'autres sous-marins connurent hélas le même sort que le pluviose. Le Vendémaire, du même type que le Pluviôse, sombre lors d'un exercice dans le Raz Blanchard près de Cherbourg où ces sous-marins étaient construits. Il a été abordé par le cuirassé Saint-Louis le 8 juin 1912 entraînant la perte de 27 personnes de son équipage. Ce sous-marin, à la différence du Pluviose, ne fut jamais remonté ni retrouvé avec précision. en 2015, une expédition internationale passionnante va partir à sa recherche pour tenter de retrouver son épave. Voir 'expédition Vendémiaire'.

Le Prairial le 29 avril 1918 se fait éperonner par un vapeur anglais, le Tropic, et le Floréal disparaitra en Mer Egée le 1er août 1918 après avoir été lui aussi abordé par un vapeur anglais.

 

 

 

Pluviose_CP

Le Pluviôse


Le Floréal

 

 

Dalbret, que l'on connait plus pour ses chansons d'amour que pour ces chansons de témoignage chante 'le sous-marin, ou, la lettre d'un officier de marine à sa femme' en 1910 chanson mélodramatique écrite par Roland Gaël, et mis en musique par Gaston Gabaroche et Dalbret. Ce disque de 35cm est paru chez Pathé Frères sous le numéro 2973. Nous en écoutons le début


.

On y retrouve l'amour de la famille, de la patrie et les sentiments nobles de cet officier envers ses marins.

 

Source: il faut citer l'excellent site du Ceresm qui donne un grand nombre d'informations http://www.ceresm.com/tn_prairial.htm

et l'article paru dans Historama en octobre 1964 écrit par Robert Chaussois.

 

 

 

Dalbret

Dalbret vers 1910

 

Retour à la page d'accueil