Albert VAGUET, ténor de l'Opéra

 


Albert - Désiré VAGUET naît à Elbeuf sur Seine le 15 juin 1865. Très jeune, il chante dans des Concerts de la commune (à l'Eglise, à la Fanfare). Bien qu'issu d'une famille modeste, il frèquente le Conservatoire de Paris et il est finalement reçu en 1886.
En 1887, le service militaire interrompt ses études et il est caserné au Havre. C'est là-bas qu'il chantera pour la première fois devant un large public, et c'est pour lui un triomphe.

Après le service, il reprend le chant avec Barbot, Ponchard et Obin. Puis à la suite du Concours du Conservatoire (le 21 juillet 1890), il est engagé à l'Opéra pour débuter dans le rôle titre de Faust (Gounod), le 29 octobre (rôle qu'il jouera près de trois cents fois). Par son style vocal et son jeu de scène, Albert Vaguet va conquérir les habitués de l'Opéra.

Il restera au Palais Garnier pendant douze ans créant de nombreuses oeuvres :

  • en 1892, Stratonice (rôle d'Antichus)
  • en 1893, L'Or du Rhin (Loge, Froh et Mime)
  • en 1894, Déidamie (Achille) (avec Mme Chrétien, rôle de Déidamie), Djelma (Vaguet est Nouraly, Mme Chrétien est Djelma), Otello (Cassio, avec Saléza (Otello)), Gwendoline (Armel),
  • en 1895, Frédégonde (Fornatus) Le duc de Ferrare (Alphone),
  • en 1897, La Damnation de Faust (Faust), Les Maîtres Chanteurs (David),
  • en 1898, La cloche du Rhin (Konrad), La Burgonde (Zerkan),
  • en 1899, Briséis (Vaguet est Hylas, Chrétien est Thanasto),
  • en 1900, Lancelot,
  • en.1901 Astarté Le Roi de Paris (le Roi), Les Barbares (Marcomir) et La vie du poète.

et chante le répertoire plus traditionnel :

Rigoletto (rôle du Duc)

, Robert le Diable (Raimbaut), Salammbô (Shahabarim) La Favorite (Fernando), Guillautne Tell (le Pécheur), Thaïs (Nicias), Tannhauser (Walter), Hamlet (Laërte), Lohengrin (Lohengrin), Don Juan (Ottavio), Patrie(La Trémoille), Joseph (Joseph).

 

Albert Vaguet

Albert Vaguet
dans le rôle de Lohengrin

Il jouera avec les plus grands de ce monde: Mmes Melba, Delna, Ackté, Grandjean, Caron, Bosman, Sybil Sanderson, MM. Delmas, Plançon, Melchissédec Noté, Chamhon, Tamagno, Renaud, Fournets, Escalaïs, Lassalle et Saléza.

En 1894, Vaguet épousera une camarade de scène, Albertine-Marie Chrétien née à Paris le 8 mars 1872. Son parcours est étonnant, elle obtient un premier prix de piano à 14 ans, puis s'oriente vers le chant avec les professeurs Melchissédec et Raoult-Delapre. Alba, c'est son nom de scène, possède une belle voix de soprano-falcon. Elle deviendra une cantatrice réputée et appréciée sur de nombreuses scènes françaises et étrangères, se produisant également à Bruxelles, Aix-les-Bains, Lyon, puis à Pau. Elle créa Déidamie, Le Rêve, etc.

Il excelle aussi dans la mélodie dont il se fait rapidement une spécialité chez Pathé, avec notamment La Vierge à la Crêche

, mais aussi des mélodies de Jules Massenet, Justin Clérice, Jules Darien, Emile-Abel Chizat, Gabriel Fauré, Henri Duparc (Chanson Triste)

, etc. On peut noter que La Vierge à la Crèche fut un des deux plus grands succès de Pathé-Frères lors de l'introduction du disque en 1906.

Il joue pour la dernière fois à l'Opéra dans Lohengrin le 2 février 1903, car après quelques signes de faiblesse vocale, il préfère se retirer. Albert a alterné trop de rôles qui n'étaient pas dans son registre ; car bien qu'étant un ténor de demi-caractère (dit " ténor d'opéra-comique ", il est allé jusqu'à chanter des rôles de ''fort'' ténor).

Alba restera jusqu'en septembre 1904, et dès 1906, le couple quitte Paris. Leur ami, le ténor Albert Saléza (1867-1916, créateur de La Bohème, Otello, Salammbô) ayant invité plusieurs fois les Vaguet en Béarn, son pays natal. Celui-ci les décide à se retirer loin de la capitale. Ils acquièrent une superbe villa à Nay, près de Pau. Malgré l'éloignement, Vaguet va continuer d'enregistrer des disques (près de 300 enregistrements) pour la firme Pathé, un contrat les liant depuis 1900. Alba donnera quelques dernières représentations au "Palais d'Hiver'' et se consacrera à l'enseignement du chant à Pau. Ils profitent enfin de la vie de famille et goûtent le calme de la campagne.

Albert décède le 22 février 1943 à Pau. AIba lui survivra vingt ans, jusqu'au 28 février 1963, elle vivra une paisible retraite entourée de ses 2 filles et arrières petits enfants.

Je remercie très chaleureusement les descendants d'Albert et d'Albertine Vaguet sans qui leur histoire n'aurait pu être reconstituée.


Samuel MARC.
Texte protégé à la SGDL

Vaguet2


La Vierge à la Crèche

La très célèbre 'Vierge à la crèche'

(petit format)

 

Edité chez Pathé-Frères et disponible chez DLEAAF:

Avant 1916 (disques 90t/mn commençant par le centre)
69 - Sigurd (Reyer) Esprits Gardiens
92 - Dimitri - Moscou, voilà la ville
97 - Qu'en dis tu, petite (L.Delerue) - Mélodie
98 - Paul et Virginie - Par quel charme...
137 - Manon - Le rêve de des Grieux
147 - Lalla-Roukh - Ma maitresse a quitté la tente
152 - Prenez mon coeur (J.Darien)
192 - Pour une larme (Dmergue)
v199 - C'est pour vous que je chante (Borel-Clerc)
227 - Manon - Duo de la Lettre - Chté par Vaguet et Vallandri
230 - Manon - Duo de la Rencontre - Chté par Vaguet et Vallandri
245 - Grisélidis - Chanson d'Alian
259 - Martha - Air des larmes
265 - Les berceaux
286 - Rigoletto - Qu'une belle (Ballade)
288 - Rigoletto - Comme la plume au vent
192 - Pour une larme (Domergue)
249 - Aubade (Duhamel)
556 - Mireille - O Magali - Duo - Chté par Valandri et Vaguet
614 - A perdre haleine (L.Farjall)
614 - A perdre haleine (L.Farjall)
626 - Aubade à la fiancée (L.Montaurioll)
627 - Petit Jésus (F-Thomé)
636 - Près du jardin (V.Mori)
642 - La Fileuse (Théodore Botrel) - Chanson bretonne
698 - Plus près de Toi, mon Dieu (R.P Ligonnet) - avec acc. de Harpe
(voir aussi Titanic) 3647 - La vie (J.Clérice) - Mélodie
3648 - C'est mon ami - Vielle romance tirée des Chansons de nos pères (1773) (MarieAntoinette)
3650 - Mireille - Chant provencal (Massenet)
3658 - Ouvre tes yeux bleus (Massenet) - Mélodie
3668 - Berceuse d'amour (Delmet)
3669 - Chemin d'amour
3682 - On a oublié (Farjall)
3684 - Le petit siffleur
3685 - Les trois roses (Darien)
3733 - Vous êtes si jolie (P.Delmet) Mélodie
3737 bis - Le roi d'Ys - Aubade
3737bis - Le roi d'Ys - Aubade - Vainement ...
3744 - Sigurd - Un souvenir poignant
3758 et 3759 - Faust Duo du 1er acte - Vaguet et Gresse
3760 - Le Crucifix (Faure) - Duo religieux Vaguet et Bouvet
3852 - Robert Le Diable - Duo - Chté par Vaguet et Aumonier
3753 Bis - Lamento (Darien)
4450 - Le Cid - Prière O Souverain
4460 - Faust - Trio final - Chté par Vaguet, Vallandri et Belhomme
4516 - La Vierge à la Crèche
4518 - Petits Bambins d'Amour
4519 - Credo d'amour (Luigini) - Mélodie
4525 - Faust - Cavatine
4526 - La berceuse de Jocelyn
4529 - Je ne sais plus (Farjall)
4536 - Cosi fan tutte (Mozart)
4538 - Haydée - Ah! Que la nuit est belle
4540 - Hérodiade - Air de Jean
4545 - Ninon, voici les roses (Darrien)
4547 - Plaisir d'amour (Martini) - Chté par Vaguet4674 - Trianon (A. Remy) - Menuet
4552 - La Favorite - Un ange, une femme
4553 - L'Africaine - Grand air de Vasco de Gama
4869 - Orphée aux enfers (Offenbach)
4922 - Sommeil (Chizat) - Berceuse
4924 - Tu m'as dit un jour
4963 - Rêve ou folie
4968 - L'Andalouse (Leoncavallo) - Aubade espagnole
4971 - Comment veux tu que je t'oublie (Hedwige Chrétien)
4987 - J'ai cueilli le lys (Ch Lévade)
4990 - Le premier jour ou je vis Jeanne (Chizat)
4995 - Hymne aux étoiles (E.Chizat)
4957 Mireille - Anges du paradis
4959 - Galathée - Air de la paresse
4959 - Galathée - Air de la paresse
4975 - Chanteclair (Durand) - Chanson patriotique

Après 1916 (disques avec étiquettes):
44 - Maitre Pathelin (Bazin) - Je pense a vous
44 - Si j'étais roi (Adam) - J'gnorais son nom
103 - La fille de Mme Angot (Lecocq) 'Elle est tellement'
103 - Les mousquetaires au couvent (Varney) 'Il serait vrai
111 - Les mousquetaires de la reine (Halévy) - Romance
111 - Paillasse (Leoncavallo) - Pauvre Paillasse
116 - Mignon (A Thomas) - Adieu Mignon
116 - Mignon (A Thomas) Elle ne croyait pas
3064 - Au petit jour du matin (Doret) Mélodie
3064 - Le biniou (Durand) Chanson bretonne
3067 - Sérénade du passant (Maquet)
3067 - Veux-tu (Leoncavallo) Mélodie
3075 - Le muletier (Fragerolle) - Chanson espagnole
3135 - Mai (R.Hahn)
3135 - Qu'en dis tu petite (Delerue)
3153 - A Trianon (Rémy) Menuet
3153 - Les Foins (Lecocq) Idylle
3155 - L'adieur à Ninon (M Guillaume) - Célèbre intermezzo valse
3155 - Debout! (L.Farjall) Chanson patriotique)
4957 Mireille - Anges du paradis

Un article signé Samuel Marc, collectionneur distingué du Hâvre et admirateur d'Albert Vaguet

Retour à la page d'accueil